I hate ladies

Kampala, la capitale de l'Ouganda, est pleine de "boda bodas" - des motos-taxis qui tirent leur nom des motos qui transportaient les gens à travers la frontière entre l'Ouganda et le Kenya, de "frontière à frontière". Le nombre de conducteurs de boda boda à Kampala est estimé à 200 000, dont une seule femme : Naume Awero. Dans I HATE LADIES, nous suivons Naume et voyons comment son attitude envers les femmes a été influencée par son passé et par sa vie quotidienne dans un monde dominé par les hommes.


Les Réalisatrices - Vanja Lamm, Agnes Wentzel Blank et Sofia Wikelid

Les trois réalisatrices ont grandi à Stockholm et à Göteborg et se sont rencontrées dans une école de cinéma documentaire à Stockholm (Röda korset - Dokumentär i världen.) Elles sont rapidement devenues de bonnes amies et ont tourné de courtes scènes ensemble en automne 2016. Au printemps 2017, toute l'école de cinéma allait en Ouganda et Vanja Lamm, Agnes Wentzel Blank et Sofia Wikelid voulaient vraiment faire quelque chose ensemble. Quand elles ont rencontré le personnage intéressant Naume, elles ont eu l'impression qu'elles devaient vraiment faire ce documentaire.


Réalisatrices : Sofia Wikelid, Vanja Lamm & Agnes Wentzel Blank

Productrices : Sofia Wikelid, Vanja Lamm & Agnes Wentzel Blank

Catégorie : Court Métrage en compétition

Durée : 10 mn

Pays : Suède